Une jeune femme blonde (évidemment !) veut téléphoner à sa mère au Chili.

Quand l'employé lui dit que cela coûte 20 euros, elle s'exclame :

- Je n'ai pas assez d'argent ! Mais je suis prête à TOUT pour envoyer ce message !

L'employé regarde la jolie (évidemment !) blonde :

- Vraiment tout ?

- Oui, oui, vraiment tout.


- OK, suivez-moi dans la pièce du fond.

La blonde le suit sans aucune réticence.

- Maintenant, mettez-vous à genoux !

Elle obéit.

- Descendez la tirette de mon pantalon !

Elle obéit.


- Maintenant, poursuivez... sortez-la bête...

Elle saisit l'engin, mais elle marque un temps d'arrêt.


L'employé l'encourage :

- Allez, allez... vas-y !

La blonde approche l'engin de ses lèvres et dit :

- Allo ? Allo, Maman, tu m'entends ?

 

NOTE :

Estimant tout à fait justifiée l'indignation de Chantal quant à ma façon de traiter les blondes, je redistribue les rôles dans une Version 2 dont le héros est un habitant de Spa.


Heureux qui communique (Version 2)

Un habitant de Spa complètement ballot - je sais de quoi je parle, je suis Spadois - veut envoyer un message à son père qui habite la maison voisine.

L'employé, qui a pigé le haut niveau de l'intellect de son client, lui balance :

- Par signaux de fumée, c'est 20 euros; gratos, c'est dans la pièce au fond.

- Moi je veux du gratos, et je suis prêt à TOUT pour contacter papa !

- OK, suis-moi, tête de lard !

Dans la pièce du fond, l'employé ordonne à l'abruti de se mettre à genoux.

Il obéit.

Puis c'est la séquence de la fermeture Eclair et du zob à extraire.

Le Spadois, pas contrariant, s'exécute et approche l'engin de ses lèvres...

- Allo, papa ? Tu m'entends ? Oui ! Génial ! Non, c'est pas un portable, c'est une banane !
 

rob