De passage a nouveau dans cette ville Champignon dope aux hormones d'excroissance, nous avons ete saisi par le contraste avec Taiwan et son cote meridionnal. Ici, c'est un peu la City de Londres, tout tourne autour du business et du shopping, mais pousse a l'extreme, ca donne une ville sans valeurs, sans racines, ou le monde grouille autour des grandes marques et des galeries decorees et animees aussi belles que les vitrines des Galeries Lafayettes a Noel ... mais sur des kilometres!

Les building sont tellement hauts et proches que le soleil ne touche pas le sol. Les pietons ne marchent pas dans la rue mais dans des tunnels de verre qui relient tous les immeubles entre eux... un vrai film de science fiction de 2050. Bref, on ne touche pas terre ! et de toute facon dans le centre, il y a peu de trottoirs pour les pietons, la rue est dediee a la circulation.

Plaque tournante du commerce, c'est aussi un formidable brassage d'ethnies indiennes, pakistanaises, sikh, africaines qui se melangent dans le capharnaum et la promiscuite de certains quartiers cheap et sales dignent de nos quartiers de la Goutes d'or a Paris, du Sentier ou de Pigalle... meme si on s'y sent en relative securite.

Dans les rues de ces quartiers plus pauvres, les vendeurs indiens ou pakistanais nous haranguent par des "boss", "Mister", en venant presque se coller contre nous, voir en nous tirant par la main ou par l'epaule. Ce mode de fonctionnement grossierement familier est agressif ... mais on se fait a tout ! Ils sont nombreux a avoir encore tres faim, meme si le niveau de vie moyen est equivalent a celui de l'Europe.

Le service ici, c'est comme le pain a table chez nous : il y a des portiers partout, des aides a tout faire... tout se monnaye ici. C'est aussi peut-etre pour ca qu'on se sent en relative securite ; il y a toujours un employe de quelque chose pas loin de nos basquettes...