2 jours pour faire quelque 600km plus ou moins avec le transsiberien, dont une dizaine d'heure a la frontiere dans une ambiance de touristes club med (guides compris). On etait finalement deux vagons seulement a passer la frontiere, un veritable passage a l'ere communiste avec fouilles jusque dans le plafond et les planchers de couloir de train, on se serait cru prisonniers politique ou monnaie d'echange des services d'espionnage en pleine guerre froide, au choix.

Des surprises aussi quand on a vu nos vagons partir avec le train lors d'une pause de deux heures car il changeait de quai la nuit dans la premiere gare de Mongolie, ou ce reveil a 6h du matin car on arrivait a Oulan bator alors qu'on s'attendait a arriver a Midi, sauf qu'en Mongolie, ce n'est plus l'heure de Moscou qu'il fallait prendre en compte mais l'heure locale, on a encore eu de la chance sur ce coup la...

Sur ce parcour, des paysages de toutes beaute defilent a 40 voir meme 50km heure...et le coucher de soleil sur les lacs environnants nous fait deja rever avant d'avoir touche terre.

Oulan bator, une ville de 800.000 Mille habitants, ou le trogol (monnaie Locale) ne vaut rien, sauf qu'avec la CB, en cliquant genereusement sur la touche 400.000 trogol dans le distributeur j'ai ete pris de frayeur en croyant avoir debite 2500 euro au lieu de 250 dans un pays ou on peut vivre avec seulement quelques euros par jour hebergement compris.

On est dans un super Guest house (voir photos) tout compris avec la cuisine et tout et tout....ca nous coute 10 euros par jour, une vrai planque pour touriste fauche en manque de sensations fortes.

Veritables repaires de routards, ces guest houses regorgent de voyageurs au long cours et l'on y croise de tres nombreux francais avec lesquels on echange des conseils aussi precieux qu'utile, une mine d'info qu'on collectionne avec gourmandise pour mieux preparer nos prochaines etapes.

Cette cite fortement polluee est un demi bidon-ville recycle qui se transforme doucement (voir photos) et on sent que cette ville a la memoire de gengis Khan aura tot ou tard son heure de gloire. Les mongols sont a l'origine une peuplade de nomade, et la ville se partage douloureusement les faveures des influences russes et chinoises au gre des invasions jusqu'a la proclamation de l'independance de la Mongolie (de la chine) dans les annees 20.

Les deux points forts de cette ville, son niveau de vie qui permet d'y sejourer pour quelques euros repas compris, et d'autre part le point de depart pour toutes les destinations en mongolie des tours operator aussi nombreux qu'un troupeau de mouton dans une prairie deja desechee...

D’autre part, les Mongoliens sont tres acceuillants. Deja qu’a la frontiere, ils se jettent a l’assaut du train pour proposer du change et obligent la provodnitsa (hotesse de vagon) a les repousser a coup de balais; A oulan Bator, ils nous collent et nous agressent pour ceux qui sont bourres ou pour les plus jeunes qui veulent de l’argent. Un jeune couple de bons routards francais se sont deja fait taillader le pantalon ce matin dans un marche par un groupe de 5 jeunes qui les ont pris en embuscade de force….et un autre s'est fait voler des affaires par dans une guest house, quelle ambiance. On est donc legerement paranos….il parait qu’en mongolie, la notion de propriete est tres relative, on commence a mieux comprendre…

ca y est, on a aussi laisse notre lot, nos deux matelas thermarest se sont dissipes dans la nature mongole....

Certains facies nous rappellent pourquoi les trisomiques portent le meme nom, c'est vraiment surprenant...

Les transport comme en russie ne coute rien et il suffit de tendre le bras pour qu'une voiture s'arrete et propose de vous emmener sur son chemin pour 15ct d'euro par km.

On va demain au marche noir, le lieu le plus dangereux ou tout s'achete pour une bouchee de pain. On a deja achete dans la rue une paire de lunettes oakley (250 euro en france) pour 2 euro et en plus elle a l'air bien faite, faut la voir pour y croire...

Le tip du jour : Pour ceux qui projettent un jour d’aller en mongolie, venez-y tout nus et repartez top moumoute pas cher, et pour le tourisme, il existe une association Yourte a Yourte, ce sont des familles sedentaires et/ou nomades qui vous acceuillent pour vivre leur quotidien et qui vous amenent ensuite a cheval jusqu’a la famille suivante…sauf qu’il ne faut pas arriver comme nous en periode de transition car les familles changent de campement entre les saisons et sont indisponibles pendant une quinzaine de jours.