Instant fugitif infini
Par aigreur trop souvent honni,
Le cadeau du présent est là
Dans ton rire, écho d'un éclat.

Kiosque à musique se tait,
C'est Raison qui part en beauté
Demander: "A quoi bon attendre
Et manquer le génie du tendre?"

Vains subterfuges de l'angoisse,
Rêve émérite adieu la poisse,
Question futile au poids gênant
L'affirmation d'un oui venant.

Veuf est l'instant, sans nostalgie,
Phosphorescent lorsque surgit
Le neuf atout d'un coin de rue,
C'est toi, devant moi apparue