Le sud de notre circonscription est un désert qui ne fait pas de cadeaux. La moindre erreur est impitoyable. La consommation d'eau doit être à son strict minimum. Pas de gaspillage surtout. Il faut aussi avoir sur soi le minimum d'outils pour des réparations éventuelles, car une panne peut nous être fatale. Le carburant, en général du gaz oil, doit être en quantité suffisante.

Et il n'y a ni téléphone portable ni rien que cela soit pour demander de l'aide.

Le chauffeur qui est à la fois guide, mécanicien et même parfois cuisinier est l'homme le plus adoré et le plus choyé de l'équipe. Sans lui nous ne pourrions rien faire.

Imaginez vous dans un désert immense sans routes, sans pistes, sans panneaux ni même quoi que ce soit qui puisse vous indiquer la route. Rien que des dunes à perte de vue. Notre chauffeur arrive à s'y retrouver sans perdre le nord. Il peut nous mener là où nous voulons. Et toujours, il nous ramène à bon port. Ce qui est encore plus incroyable, c'est quand il peut se déplacer la nuit dans le noir le plus total et cela grâce aux étoiles. La dernière fois que nous sommes sortis pour une période longue de 03 jours 1/2, nous avons parcouru 730 km et cela juste dans le sud de ma circonscription.

Notre chauffeur doit savoir réparer le moteur de nos véhicules car il n'y a ni garagiste, ni dépanneur dans le coin. Il doit se débrouiller seul. Nous en avons eu des pannes et croyez moi ou non, notre admirable chauffeur nous a toujours sortis du pétrin. Parfois en inventant des procédés avec le tube d'un stylo ou même une bouteille vide d'eau minérale ! Il sait se débrouiller dans n'importe quel problème de moteur.

Il est aussi très bon cuisinier. Mais nous l'aidons tous car il est souvent exténué et mort de fatigue après de longues distances. Nous ramassons le bois pour le feu et nous faisons les premières préparations du repas puis c'est à lui de terminer le reste. Il connaît mille et une recettes. Et c'est toujours très bon.