Excusez moi j'ai failli à mon devoir d'hospitalité.


La première des choses à faire est de vous inviter à un thé, un thé à la menthe bien sur!
Dés que vous rencontrez un nomade, ici, son premier acte de bienvenue sera de vous offrir un verre de thé.
Surtout ne jamais décliner l'offre car se serait pour lui un affront, pire qu'une insulte.
ALORS ATTENTION !
Le thé subit en général 03 cuissons:
- le produit de la première cuisson sera un thé fort qui s'il est bu en grande quantité (03 ou 04 verres) ne vous laissera pas fermer l'oeil de la nuit. Les gens du désert disent que ce premier thé est fort et amer comme la mort.
- le produit de la deuxième cuisson sera un thé doux et bon comme l'amour peut l'être.
- le produit de la troisième cuisson sera un thé très léger. Les nomades disent que celui là c'est pour les enfants.
J'espère que vous avez compris un peu la leçon. Sinon je vous explique: les nomades vivent en famille complète dans le désert et quand ils sont ensemble, la nuit, regroupés autour du feu (le père, la mère, les enfants et les grands parents) et qu'ils sirotent leur thé quotidien, ils pensent tous aux mêmes choses:
- la mort qui est toujours présente aux aguets pour prendre l'un d'entre eux car le désert ne pardonne pas. Il suffit d'une petite erreur et on s'y perd puis la mort est assurée. Donc il faut rester soudés, liés les uns les autres pour faire face à la mort qui rode toujours quelque part à coté.
- l'amour, bien sur l'amour qui est le ciment de toute liaison. Il n'y a rien de meilleur que l"amour pour ces nomades qui sont loin de tout.
- et les enfants, il faut aussi penser à eux, ne pas les oublier. Allez, le produit de la troisième cuisson qui n'aura pas d'effet sur leur sommeil les contentera... la nuit les adultes seront alors libres de toute contrainte...
Voilà j'espère que ces quelques renseignements sur le thé vous ont plu.
Buvez du thé, c'est bon pour la santé !