Un soir d’espoir
Un ciel de pluie
Une vie meurtrie

A l’aube du monde, aux couleurs jolies
Nos sommes venus, la, pour donner la vie
Pareil à ce grand chêne, fort et majestueux
Nous voudrions aussi, monter jusqu’aux cieux

Comme Celui de sa vie, à vécue et souffert
Par son rayonnement et jusqu’à son Calvaire
Montrons-Lui, aujourd’hui, qu’Il peut être fier
Que tout homme de la nuit, reverras la lumière

S’il est des jours, où tout me paraît beau
C’est en ce jour béni, celui des rameaux
De ma solitude et de ma tristesse, en vérité
Mon cœur pleure de toutes ces vies gâchées

C’est un cri de douleur, d’espoir et je crois
Que tout n’est pas vain, et j’irais vers Toi
Je te demande tout simplement de protéger
La petite famille, de notre Franck, regretté

Je salue aussi, Photoman, au passage
Qui m’inspire beaucoup par ses images
Et toutes les âmes bien dévouées de CP
Je voudrais pour Franck, les Lui confier

Tu as su, nous montrer ton courage
Par les images, que tu nous as montré
Comprenons tous, en ce jour de partage
Que la vie ne doit être que d’ »aimer »

Ce lundi 17 mars 2008 à16 h 30 sonnées
Je ne ferais rien d’autre que de penser
À l’hommage que l’on vient te donner
Pour ton dernier voyage d’un repos bien mérité

Auprès de ton arbre, ils vivront heureux
Ils ne s’éloigneront jamais de tes vœux
Auprès de ton arbre, ils garderont pour eux
Le souvenir d’un père qui est monté aux cieux

Jorge