Après plusieurs années consécutives de baisse, due à l’arrivée en fin de cycle des consoles de salons, le marché du jeu vidéo reprend des couleurs. C’est le constat fait hier à Cannes par le SELL (Syndicat des éditeurs de logiciels de loisir) à l’ouverture de l’ IDEF (Interactive & Digital Entertainment Festival), salon professionnel du jeu vidéo qu’il organise depuis 2005.
IMG 4905 Selon l’étude présentée par le SELL à Cannes, le marché français du jeu vidéo a progressé de 7 % au premier semestre 2014, grâce aux ventes des nouvelles consoles de jeu Xbox One, Playstation 4 et Nintendo Wii.Une hausse qui devrait se poursuivre et s’amplifier au deuxième semestre, grâce aux ventes de fin d’année et à l’arrivée massive de nouveaux jeux spécialement developpés pour les nouvelles consoles : « 2013 a été l’année des consoles, 2014 sera celle des jeux » prévoit David Neichel, le président du SELL.Les principaux éditeurs réunis à Cannes présenteront jusqu’à jeudi les blockbusters de la fin d’année (Destiny, Call of Duty Advanced Warfare, Supersmash Bros, Farcry 4, Skylanders Trap Team...) aux quelque 350 acheteurs attendus cette année à l’IDEF.
IMG 4897 Les bons chiffres du marché ne se reflètent, hélas, toujours pas dans les allées de l’IDEF, plutôt clairsemées avec une trentaine de stands seulement. Après un démarrage prometteur, le salon peine toujours à trouver sa place dans le calendrier des grands événements cannois, alors qu’il doit fêter l’an prochain son dixième anniversaire.