William Garnett (Forest Whitaker), vient de passer 18 ans en prison au Nouveau-Mexique pour le meurtre d’un policier. Avec l’aide d’Emily Smith (Brenda Blethyn), agent de probation chargée de sa mise à l’épreuve, il tente de se réinsérer et de reprendre une vie normale. Devenu très pieux en prison, où il a étudié la religion musulmane, il n’aspire qu’à la paix. Mais Garnett est vite rattrapé par son passé. Le Shérif Bill Agati (Harvey Keitel) veut lui faire payer la mort de son adjoint et ses anciens complices cherchent à le récupérer…

Rachid Bouchareb (Indigènes, Hors la loi), que les tournages à l’étranger semblent inspirer (voir notamment London River, Little Senegal), adapte à la sauce polar texan le scénario du film de José Giovanni Deux hommes dans la ville (1973). La mise en scène est d’une belle fluidité, la photo est soignée et l’interprétation est au top grâce au trio Havey Keitel, Benda Blethyn, Forest Whitaker. On regrette seulement que le scénario reste trop linéaire et prévisible: la conversion du héros à l’islam - possiblement radical- semblait promettre plus qu’une énième histoire d’impossible réinsertion...