Suite à la disparition de leur père (Sam Shepard), les trois filles Weston (Julia Roberts, Juliette Lewis, Julianne Nicholson) se retrouvent après des années d’absence, dans la maison familiale du fin fond de l’Oklahoma. C’est leur mère Violet (Meryl Streep) qui les y accueille, avec son amabilité habituelle. Son cancer n’arrange pas sa mauvaise humeur congénitale et la réunion familiale va rapidement virer au règlement de comptes...
Adapté d’une pièce de théâtre à succès par le réalisateur de The Company Men, John Wells, Un Eté à Osage County vaut surtout par son casting cinq étoiles et par la confrontation entre Meryl Streep (en abominable marâtre) et Julia Roberts, dans le rôle de la fille aînée blessée et d'autant plus remontée que son couple part à vau l'eau. La rencontre tient ses promesses, au point que les actrices sont toutes les deux nommées aux Oscars. On pourra trouver leur prestation un poil « too much » et le scénario un peu chargé dans le pathos familial, mais les voir se bouffer le nez est quand même très jubilatoire.