Après avoir révolutionné le marché de la téléphonie mobile avec ses forfaits low cost, Free a lancé une offre de location de smartphones haut de gamme, inspirée du leasing automobile, qui fait grand bruit. Pour 12 € par mois (en plus du forfait à 19,99€) et moyennant un engagement de 24 mois, l’abonné Free Mobile pourra disposer d’un iPhone 5S, d’un Samsung Galaxy S4ou d’une mini-tablette Galaxy Note 3. Une offre a priori alléchante, qui évite d’avoir à débourser une forte somme pour l’achat comptant d’un smartphone (entre 500 et 700 €) et permet à l’utilisateur d’avoir toujours un appareil dernier cri, puisqu’il lui sera renouvelé tous les deux ans.
À y regarder de plus près, pourtant, louer son smartphone n’est peut-être pas si avantageux que cela. D’abord parce qu’il faudra quand même débourser, au départ, entre 49 et 129 € pour le téléphone.Ensuite, parce qu’à la fin du contrat de 24 mois, l’utilisateur n’en devient toujours pas propriétaire : il lui faudra le rendre pour en obtenir un nouveau. Entre-temps, il faudra aussi ne pas l’avoir perdu, cassé ou se l’être fait voler, sous peine de se le voir facturer au prix fort et d’avoir sa ligne résiliée. Pour éviter ce genre de désagréments, Free suggère à l’abonné de souscrire une assurance, qui lui coûtera quelques euros mensuels de plus.

Différence minime
Selon nos calculs, effectués à partir des offres des différents opérateurs sur une gamme de forfaits similaires (appels SMS, MMS illimités, Internet jusqu’à 20GO) et prenant en compte la valeur de revente des téléphones en occasion (entre 300 et 400 € selon les modèles), la différence entre le leasing de Free pour un iPhone 5S et l’acquisition subventionnée chez les trois autres opérateurs ne dépasse pas 2 ou 3 euros par mois, hors assurance (1).L’écart se creuse pour les abonnés Freebox qui bénéficient du forfait à 15,99 €, mais si on rajoute l’assurance, la différence reste minime.On est loin, en tout cas, des 30 ou 40 % d’économie annoncés.
En conclusion, l’offre de leasing de Free reste intéressante, car un petit peu moins chère et souvent plus généreuse en data (20GO).En contrepartie, il faut accepter quelques risques (en cas de bris de perte ou de vol) et une couverture 4G inférieure à celle des autres opérateurs.

(1) Exemples de calcul pour un iPhone 5S : chez Free 99 € (mise de fond de départ)+ (24 x12 € de location ) + (24 x 19,99 € de forfait) = 866,76 € : 24 mois = 36,11 €/mois
Chez SFR 42,99 € (forfait) x 24 mois + 229,99 € (prix du téléphone subventionné)= 1261,75 € - 350€ (valeur de revente) = 911,75 € : 24 mois = 37,98 € /mois