Dans un petit village des Alpes, une bête décime les troupeaux. Elevé par son grand père ( Tcheky Karyo) Sebastien ( Félix Bossuet), 6 ans, garçon un peu sauvage, décide de s'en faire une amie. Pendant ce temps, les soldats allemands occupent le village pour traquer les resistants qui aident les juifs à passer en Suisse...

La nostalgie est elle encore ce qu'elle était? Après Belphegor et Les Chevaliers du ciel, cette nouvelle adaptation d'un feuilleton télé des années soixante échoue à réveiller la fibre sensible de ceux qui ont suivi les aventures, en VO et en noir et blanc, des héros de Cecile Aubry. La beauté des paysages, magnifiquement filmés par Nicolas Vanier, et le déplacement de l'intrigue sous l'occupation ne suffisent pas à doper la charge dramatique. Il est à craindre que même l'excellente prestation du jeune Félix Bossuet, en nouveau Sébastien, échoue à susciter le même engouement que jadis auprès des enfants d'aujourd'hui. Autre temps...