Ariane Felder (Sandrine Kiberlain) est enceinte ! C'est d'autant plus surprenant que c'est une jeune juge aux mœurs strictes et une célibataire endurcie. Mais ce qui est encore plus surprenant, c'est que d'après les tests de paternité, le père de l'enfant n'est autre que Bob (Albert Dupontel), un criminel poursuivi pour une atroce agression ! Ariane, qui ne se souvient de rien, tente alors de comprendre ce qui a bien pu se passer et ce qui l'attend...



Si Albert Dupontel n’existait pas, il faudrait l’inventer pour prouver au monde que le cinéma français peut produire des comédies aussi drôles et décapantes que celles dont Hollywood nous gratifie régulièrement.A ce jour, hélas, il est à peu près le seul à y parvenir. Reprenant peu ou prou son personnage de criminel débile du Vilain, son film précédent, Dupontel le confronte, cette fois, à celui d’une juge coincée, raide comme la justice, qui se découvre enceinte de ses œuvres sans avoir le moindre souvenir de l’avoir rencontré. Sandrine Kiberlain, dont on commence à peine à découvrir le potentiel comique, est absolument géniale dans le rôle et leur duo fait exploser les codes du huis clos judiciaire avec une jubilation presque diabolique. Les amateurs de comédies burlesques au vitriol vont se régaler.