Dans les plaines arides du Nouveau-Mexique, Sarah (January Jones), une ancienne prostituée mariée à un brave paysan mexicain, découvre le corps sans vie de son mari.Il a été sauvagement assassiné par leur voisin (Jason Isaacs), un riche propriétaire terrien fanatique religieux, qui a formé autour de lui une véritable secte criminelle et qui tient la région sous sa coupe. Ne pouvant se fier à la justice locale, Sarah part en croisade vengeresse.Mais c’est sans compter sur l’arrivée en ville de l’extravagant shérif Jackson (Ed Harris), qui semble vouloir mettre tout le monde au pas, sans faire de distinction entre les bons et les méchants…


Découverts en 2008 avec Touching Home, leur premier long-métrage, les jumeaux Noah et Logan Miller marchent allègrement sur les plates-bandes des frères Coen et de Quentin Tarantino, avec ce western plus ou moins parodique dans lequel Ed Harris, affublé d’une longue tignasse blanche et de pantalons de golf, fait une composition des plus réjouissantes en shérif cinglé.
Hélas, réaliser un film à quatre mains ne présente pas que des avantages et on se demande si les deux frangins étaient tout à fait d’accord sur qui en serait le héros. À en croire le titre français, c’est le shérif.Le synopsis penchait plutôt du côté de Sarah (January Jones, la Betty des Madmen).Mais au final, c’est le méchant (Jason Isaacs, épatant) qui a les meilleures scènes!
Du coup, ça part un peu dans tous les sens et, si on rigole bien quelquefois, l’ensemble ne laisse pas un souvenir impérissable.