Bettie (Catherine Deneuve) tient avec sa mère (Claude Gensac) un restaurant familial dans la campagne bretonne. Lorsqu'elle apprend que son amant l’a quittée pour une jeunesse, elle largue les amarres sans prévenir. Partie chercher des cigarettes dans le village d’à coté (c’est dimanche, tout est fermé), Bettie va se retrouver à l’autre bout de la France avec un petit fils qu’elle ne connaît pas sur les bras, participer à un gala d’ex-miss France et trouver, peut-être, l’amour au bout du voyage...


Il faut aller voir ce film pour Catherine Deneuve si on l’aime, et même (surtout ?) si on ne l’aime pas ! Le film a été écrit pour elle et elle est vraiment formidable dans ce faux contre-emploi de sexagénaire fugueuse, qui lui ressemble, en fait, bigrement.
La scène dans laquelle elle attend, quasiment la bave aux lèvres, qu’on lui roule une cigarette, restera dans les annales.Celle où elle picole avec ses nouvelles copines et se fait draguer dans un bar de cowboys par un dealer de cigarettes de contrebande vaut aussi son pesant de Picon Bière et de Gauloises blondes. Il y a aussi Camille (oui, la chanteuse), qui dépote drôlement dans le rôle de la fille mal aimée.Elle en a gros sur la patate et ne l’envoie pas dire au téléphone.Le film d’Emmanuelle Bercot trouve sa grâce dans ces moments, où la fugue de l’héroine se transforme en échappée belle. La fin, plus convenue, gâche un peu le plaisir. Mais on reste sur une bonne impression.