Le salon de l’électronique grand public E3, qui s’est tenu cette semaine à Los Angeles, a été l’occasion pour Microsoft et Sony de présenter leurs nouvelles consoles de jeu vidéo, Xbox One et PS4, qui seront sur le marché pour les fêtes de fin d’année.
Après la Wii U de Nintendo, sortie fin 2012 et dont les ventes se révèlent décevantes, ces deux nouvelles consoles vont se disputer le marché pour les cinq ou dix années à venir.Autant dire que l’enjeu est d’importance et que tous les coups seront permis pour s’attribuer le leadership.
Si le design des deux concurrentes semble assez proche (retour aux formes angulaires et grosses manettes), deux philosophies différentes les opposent. Décidé à franchir un nouveau cap, Microsoft a résolu de faire de sa machine le «hub numérique» de votre salon. Connectée en permanence à Internet, la XboxOne servira pour jouer, mais aussi pour regarder la télévision, écouter de la musique, louer des vidéos, surfer sur le Net et visiophoner via Skype. Elle pourra même être utilisée comme caméra de surveillance.Son atout maître : une nouvelle version embarquée de Kinect, qui permettra de la piloter au doigt à l’œil et à la voix.
Microsoft verrouille
Problème : dans son ambition de sécuriser un marché battu en breche par les smartphones et les tablettes, Microsoft semble avoir oublié ses clients.La XboxOne ne lira pas les anciens jeux et une authentification sur internet sera obligatoire pour les nouveaux, que l’on ne pourra donc ni prêter, ni échanger, ni revendre.En cas de panne d’Internet, il ne restera plus qu’à jouer aux cartes.Autre souci, le prix de la machine : 500 euros.
La PS4 de Sony, qui devrait sortir un mois ou deux après la nouvelle Xbox (prévue pour novembre), paraît nettement plus consensuelle.Elle acceptera les anciens jeux, ne nécessitera pas de connexion permanente et coûtera 100€ de moins.
Le problème c’est qu’elle n’offre pas grand-chose de plus que l’actuelle PS3, sinon une meilleure résolution et une plus grande vélocité. Est-ce que ce sera suffisant pour inciter les jpossesseurs de PS3 à changer leur machine?Pas certain.
La différence se fera-t-elle alors sur les nouveaux jeux? Le line up présenté à l’E3 par les deux constructeurs est évidemment alléchant.Mais autant les jeux Xbox One ont, semble-t-il, épaté les observateurs, autant ceux de la PS4 ont paru légèrement en retrait.
On devrait pouvoir se faire une idée plus précise des forces en présence à l’Idef de Cannes les 25, 26 et 27 juin prochains où on espère au moins voir quelques démos.