Alexandra Paressant, vous connaissez ? Vous devriez. Son histoire est exemplaire des méfaits  de la pippolisation et des dérives du Net. Cette superbe Top Model Française de 25 ans fait l'objet de plusieurs centaines de milliers de références sur les moteurs de recherche d'Internet. En 2005-2006, elle avait défrayé la chronique people en passant des bras du footballeur Thierry Henry (dont elle avait, disait-on, « brisé le mariage »), à ceux de Ronaldinho, la star de l'équipe brésilienne. La presse people et le Net fourmillaient de révélations plus ou moins scabreuses sur leur relation. Depuis on l'a notamment "fiancée", au gré de l'actualité, à Materazzi, Roger Federer , James Blunt et plus récemment à Tony Parker. Jusqu'à ce que ce dernier dépose  la semaine dernière une plainte en diffamation avec 40 millions de dollars de dommages et intérêts contre un des sites Internet (WX17 Online) qui a propagé la rumeur. On s'est alors aperçu qu' Alexandra Paressant était un « Hoax »: une intox, une rumeur auto propagée.  La bonne amie qui prévenait les journaux des déplacements de la top et de ses célèbres conquêtes? c'était elle. La blogueuse fan qui tenait le journal scrupuleux de ses amours célèbres sur Auféminin.com? c'était elle aussi. L'agent Olivia Ducreux, qui confirmait les contrats mirobolants signés par sa cliente avec L'Oreal, Elite Models et Hollywood (car Alexandra était également censée avoir obtenu un rôle dans Asterix aux Jeux Olympiques et Indiana Jones 4 !)? c'était encore elle. Ses photos en couverture de magazines ou sur les pages web ? Ce sont celles d'autres filles (de véritables top models, elles). Sa biographie, ses contrats avec les plus grands annonceurs et les plus prestigieuses agences de mannequin du monde ? Du pipeau intégral.
« Son système d'intox est redoutablement efficace, raconte Alexandre Gonzalez, journaliste au mensuel So Foot, qui a été le premier à s'intéresser au cas Paressant et à démonter la supercherie. À partir de la même adresse informatique, mais sous des pseudos divers, elle inonde les forums, les blogs et les sites people d'infos bidons et s'arrange ensuite pour les faire reprendre par les médias traditionnels ».
Lorsqu'on parvient à la joindre directement,  Alexandra ne se démonte pas et jure que tout ce qu'elle raconte est vrai et que ce sont les médias qui déforment ses propos ou inventent. C'est vraiment la reine des mythos du Net ! 

alexandra-paressant