longue dérive parmis les autres,
diffuse brume, perverse étoile,
goutte de pluie parfaite, dégoutée.

infinie peine, pâle raison
quand les sentiments s'attisent
elle se brise ...
pour ce qu'il en restait

peine perdue

la sensation de courir à sa propre perte
dans les eaux sales de feu mon lac gelé
au ralenti, j'ai l'air d'un cosmonaute.

inerte alors, ce corps, le mien
quand de la courbure de tes seins
il ne me reste presque rien

je suis assis dans le train,
je regarde défiler les arbres,
collection automne hiver
la vitre réfléchit, elle.
il y a moi dessus. Transperent.
Mais j'ai un peu de mal à m'affronter.
je lève les yeux.

la vitre d'au dessus est plus petite.
c'est écrit "issue de secours"


longue dérive parmis les autres
diffuse brume, perverse étoile,
goutte de pluie parfaite, dégoutée,
qui glisse sur mon visage, devant moi.

il pleut
je suis assis dans le train.
Vide. Seul. Bien.