Les belles heures de Flickr sont loin derrière moi. Ca fait au moins trois ans qu'une sage routine s'est installée dans les galeries. Certains se sont découragés, certains sont devenus si paresseux que plus personne ne commente leurs photos si bien que leurs galeries sont devenues désertes.
Sur Facebook, on échange des photos, des bons mots, des videos prises ici et là, des informations qu'on a envie de partager. Norman et Cyprien se sont fait connaître grâce à YouTube et à Facebook. Leurs videos passent d'yeux en yeux et finissent par être vues par un grand nombre de personnes.
C'est grâce à Facebook que j'ai compris l'Hypothyroïdie de Hashimoto. Plusieurs personnes ont consacré à cette maladie auto-imune une "page" Facebook. Les médecins se contentent de vérifier le taux d'hormones et de donner du Lévothyrox pour pallier le manque de TSH et de T3.
Et basta !
Faut pas les ennuyer avec vos symptômes, votre poids qui ne fait qu'augmenter, vos yeux secs, votre fatigue permanente, ............. certains vous envoient chez le psychiâtre, d'autres vous disent que vous êtes "bien équilibrée" (hormonalement parlant of course) et qu'il suffit de faire de l'exercice pour perdre du poids. Tu parles !!! Ils vous feraient croire que vous êtes mabouls ou hypocondriaques !
Heureusement qu'il y a Maureen et sa "page" Facebook : "Hashimoto's Thyroiditis Support Group". C'est là que j'ai appris à connaître cette maladie et que j'ai pu me sentir appartenir à une communauté souffrante et luttante !
Certaines pharmaciennes avec lesquelles je parle parfois m'ont dit qu'il y avait de plus en plus de personnes touchées par les problèmes de Thyroïde. D'ailleurs, encore cette année le Lévothyrox 50 est en rupture de stock. C'est un médicament (hormones) qu'il faut prendre tous les jours de sa vie. Bien sûr, si on ne trouve pas du 50, il y a du 25 - encore heureux ! En France, le Lévothyrox est le seul médicament existant pour les problèmes de thyroïde. Aux USA, il y en a plusieurs.
Maureen donne du courage. Sa page Facebook est ouverte à toutes celles (il y a très peu d'hommes touchés par cette pathologie) qui ont besoin de réponses à leurs questions.
Je n'ai pas trouvé de page sérieuse française à ce sujet... dommage !
Et puis Facebook permet de rester en contact avec des personnes qu'on ne peut pas voir régulièrement ou qu'on a rencontrées au hasard des chemins, sur Facebook notamment, sur Flickr ou ailleurs !
Il y a encore (et toujours) beaucoup de choses à dire mais je vais m'arrêter là.