Date de sortie : 20 Août 2008
Réalisé par Mathieu Kassovitz
Avec Vin Diesel, Mélanie Thierry, Michelle Yeoh
Film français, américain.
Genre : Science fiction, Thriller, Action
Durée : 1h 41min.
Année de production : 2008
Distribué par StudioCanal




Synopsis

Toorop a mené bien des combats et survécu aux guerres qui ont ravagé le monde depuis le début du XXIème siècle. La mafia qui règne sur l'Europe de l'Est confie une mission délicate à ce mercenaire : convoyer de Russie jusqu'à New York une mystérieuse jeune fille prénommée Aurora pour la remettre aux mains d'un ordre religieux tout puissant...




Mon avis
Le film est une adaptation du livre d'anticipation Babylon Babies, de Maurice G. Dantec. C'est la première fois que cet auteur est adapté sur nos écrans et c'est bien dommage. J'espère que ça donnera des idées à d'autres.
Sans parler d'une franche réussite on accroche assez vite au film. Je pense que c'est principalement dû à l'ambiance général et à la richesse de détails de l'univers futuriste (mais pas si loin dans le futur, avec beaucoup de cohérence par rapport au monde d'aujourd'hui) que Kassovitz a bien réussi à reprendre de Dantec. Mais cela s'opère au détriment des personnages qui sont survolés et américanisés. On sent bien que le propos n'est pas juste de faire une film d'action, les combats se voulant réaliste avec une immersion du spectateur, on trouvera l'ensemble fouillis, trop rapide dans les changements d'image et donc forcément peu esthétique. De ce fait, si l'action se voulait brut, pourquoi la faire si longue par moment ?
Passer ce léger défaut, on appréciera le respect de Kassovitz pour le message général de Dantec qui est bien connu pour se servir de la SF pour critiquer notre société (il n'est pas le premier à le faire, c'est courant). La religion/secte en prend pour son grade, même si tout au long du film plane un espoir de salut non souiller par les hommes, mais surtout la nature humaine et sa déchéance annoncée n'en rend pas moins ce film d'anticipation encore plus réaliste.
Vin Diesel est étonnant, il est clairement dans son registre, on se souviendra de Pitch Black (sans doute son meilleur film à ce jour) ou dans les Chroniques de Riddik, pourtant les rares scènes grave de ce film démontre qu'il n'est pas qu'un tas de muscle à la voix très grave.
Il film qui, sans être le film de l'année, devrait attirer les fans de l'auteur et donc du genre dans les salles obscures et provoquer la critique des intégristes de l'œuvre originale qui ne peuvent reconnaître qu'ils ont passé un bon moment sans faire savoir aux autres que le livre est mieux (on risquerait d'oublier que ce sont des intellectuels).