Encore une fois l'Amérique donne le ton et écrit l'histoire.

A quand un président de la République métis au nom arabe en France???

Nos politiques veulent récupérer l'effet Obama : Obama est cool, Obama est une icône, Obama idéalisé est vécu comme un nouveau messie, Obama suscite l'unanimité. Et cette obamania n'annonce-t-elle pas une obamaphobie d'ici quelques temps, à la suite de ces retournements de représentation si fréquents dans l'Histoire. Cette trop grande attente ne risque-t-elle pas de provoquer une déception d'une ampleur proportionnelle. Obama est un politicien d'une intelligence rare au sens de la communication exceptionnel, mais il reste un homme faillible, imparfait...et ceci ne l'oublions pas. Au contraire soyons en heureux !

Je n'ai jamais supporté l'antiaméricanisme ambiant en France et en Europe. Cette haine et cette jalousie envers les Etats-Unis...cette diabolisation d'un pays loin d'être parfait certes, mais qui a tant apporté au monde, avec ces régressions intolérables et ces transformations fantastiques.

Obama révèle une fois encore le génie de l'Amérique...ce pays capable de se confronter à son présent immédiat, à ces traumatismes les plus douloureux; Holywood n'a pas attendu 40 ans pour évoquer la guerre en Irak, et la présidence honteuse et mensongère de Georges W Bush. Peut-on en dire autant de la France face à la guerre d'Algérie ? Quelle hypocrisie dans nos contrées ! Et surtout quelle relation passionnelle !

Moins de 10 ans après le 11 septembre, les Américains élisent un président dont le nom, Barak Hussein Obama, est arabe dans sa globalité (Barak est le nom du cheval de Mahomet quittant Jérusalem par la voie des airs). Accepter l'Autre, l'intégrer et le digérer, quelle grande leçon de tolérance et de cosmopolitisme !.

Je souhaite à l'Europe et à la France de suivre le grand exemple des Etats-Unis d'Amérique !