Récemment, rebondissant d'un blog photo à l'autre, je me suis arrêté sur un article d'André Gunthert, "La faute aux amateurs", je le recommande.

On entend ou on lit ici ou là que la profession souffre d'une forte crise (et c'est vrai), et qu'aujourd'hui il est devenu très difficile d'exercer en tant que photographe professionnel, pratiquement quelle que soit sa "spécialité" (du photographe de mariage au grand reporter). Le net regorge de témoignages sur le sujet et il est assez fréquent que l'amateur soit un des boucs émissaires de cette affaire.
En version courte : concurrence déloyale de l'amateur qui fournit des photos à moindre coût sinon à l'oeil aux différentes presses, les pro peuvent aller se rhabiller !

Ça m'a toujours paru un peu gros, mais je n'ai pas nécessairement les éléments pour me faire une réelle opinion. Je ne me sens d'ailleurs pas assez concerné (puisque pas pro), enfin juste par le fait qu'en tant qu'amateur, qui en passant poste ses photos sous licence Creative Commons BY-SA pour la plupart donc en autorisant un usage commercial, je pourrais être la cause de la déchéance d'une profession qui m'a toujours fait rêver, surtout le reportage.

La lecture de cet article d'A.Gunthert, donc, nous apporte quelques éléments pour, peut-être, se forger une opinion sur la question, je vous laisse les découvrir, bonne lecture !