Ceux qui me connaissent un peu savent comment je suis sensible aux questions environnementales, aux dégrations souvent irréversibles que l'homme s'acharne à commettre sur sa bonne vieille terre, hypothéquant gravement l'avenir de ses enfants...

En parcourant le site photo britannique du BJP, je suis tombé sur l'annonce du prix du photographe environnemental de l'année décerné par le CIWEN. Je ne reproduis pas la photo du gagnant, je lui préfère celle-ci.

Photo © Chan Kwok Hung - CIWEN


La raison est simple : la prochaine génération, celle qui fera réellement les frais des abus de ses ainés.

Mais bon, si un grand nombre de photos concurrentes sont aussi pathétiques, elles ont pour la plupart de belles qualités et traitent des sujets sur l'environnement sur différents tons, voire même de l'humour pour certaines.

Un sujet que je vais tâcher de développer aussi de mon côté.