Il s'agit de Andricus dentimitratus (= viscosus), la galle du chêne {galle : excroissance végétale provoquée par un parasite (insecte, champignon)].
Cette très jolie galle est commune en région méditerranéenne…
Elle a la particularité d'être très "poisseuse" (d'où le "viscosus" ), et de pouvoir même "scotcher" les insectes qui s'y aventurent, attirés par la couleur ou encore par l'odeur. Elle est localement connue sous le nom de "galle Tchernobyl" ("appellation découlant peut-être de la faculté de cette galle a enrober le gland, à l'instar de la chape de béton recouvrant la fameuse centrale ?").
Cette galle en forme de casque de lancier est produite par un Hyménoptère Cynipidé ( les Cynips (au sens large) sont de petits Hyménoptères, à l'instar par exemple des abeilles, guêpes, et fourmis. Leur taille n'excède pas 4 ou 5 mm, et comme tout Hyménoptère ils sont dotés de 4 ailes, ce qui les différencie des Diptères (c.a.d. des "mouches" au sens large qui en portent 2). qui parasite les glands du chêne pubescent composante essentielle de la forêt du Luberon nord.