Vous vous en rappelez certainement votre sujet de dissertation à la fac, ou pas ... Quoiqu'il en soit, vous en connaissez la méthode de dissection, même basique.
Selon notre sujet voici un nom composé d'un chiffre. Le premier, notre nom, est un oeil et nous verrons en quoi dans notre réfléxion première; Le second, est un chiffre, le trente-quatre. Un chiffre qui n'appartient pas au hazard et nous le découvrirons dans la seconde partie de notre développement.
Bref, le premier c'est le nom qu'on m'a donné, un soir, avec des amis parisiens: jojo, le furet, j'm'en rappelle comme hier: C'est le nom que vous m'avez donné les gars et plus particulièrement toi, mathias, en tenant l'objectif de mon premier agrandisseur photo, un durst, un objectif: un SWEISS.... rien que ce nom me fait rêver.. encore ....et vous deux à ce moment là dans un couloir à Anneth sur Marne, vous avez donné un nom, à une chose....
-"Ca, c'est ton oeil, prends en soin comme ton oeil" qu'il m'a dit....
Le second individu masqué est, le 34.
Pour ceux qui me connaissent personnellement ce n'est pas si dur que ça à trouver. Je veux dire: Dans un "Dessinez c'est gagné" vous seriez des branqu' si vous trouviez pas alors enfin, un peu de recherche sur les autres, on est des potes ou on est pas des potes ?!

Pour ceux qui ne connaissent pas mon parcours (et grand bien leur en soit donné), 34 c'est un peu comme une étape de moine shaolin, ce n'est ni mon adresse ni mon age, c'est un aboutissement dans ma vie. Après l'apprentissage du labo, après la vie de la prise 2 vue il y a eu celle de l'émergence, de l'affirmation, du brightness avec pas mal de clarté comme dirait l'aveugle ... Et tout ça s'est passé dans le 34, à la fac d'arts plastiques, celle de Paul Valery, la meilleure, celle qui a donné de la forçe à mes rêves.

On va pas finir dans la mélancolie, alors si vous avez lu ceci, merci, mais surtout: Trouvez votre nom, faites en sortes qu'il vous colle à la peau, et donnez lui du sens.

Pace