D'abord je ne l'ai appris que ce soir en lisant un petit journal "Resistances" le journal du refus de la misère" publié par Amnisty International, Caritas et ATD quart monde.

Comment refuser la misère? Elle est si grande, si repandue, si dramatique, que nous sommes parfois forcés de fermer les yeux, avec le sentiment de notre impuissance, de notre incomprehension des situations.

Victor Hugo a parait-il dit "Vous voulez les pauvres secourus, je veux la misère supprimée"

Pa mal, mais comment?

Je n'ai bien sur pas de solution, mais j'aimerais qu'il y en ait.