Donc pour ceux qui n'aiment pas le café je vais aujourd'hui parler... du chocolat. Pas celui qu'on boit, avec ou sans lait, celui qui accompagne si bien le café. Personnellement, noir c'est noir, café noir sans sucre, avec chocolat noir dépourvu de toutes graisses animales, 100% beurre de cacao, tout juste si je tolère un peu de sucre, mais surtout pas trop.

Mais ça, vous l'avez bien compris, c'est chez moi, et quand dans un café j'ai la chance qu'on me serve un morceau de chocolat, je ne vais pas faire un drame, leur demander s'il y a du beurre de cacahuète, voire du lait (ça, je n'ai pas besoin de le demander, je ne suis pas complètement mirot.) Il y a toujours le moment de la surprise, le déballage du chocolat. Qui peut tourner à la mauvaise surprise quand il est resté juste un peu trop longtemps le long de la tasse brûlante. Deux possibilités : le serveur a posé le chocolat, fait 36 trucs avant de me l'apporter.

Ou alors je parlais, comme d'habitude diront ceux qui me connaissent bien, et je n'ai pas fait attention au petit carré enveloppé d'alu ou de papier plastifié. Moralité, il faut récupérer délicatement le chocolat fondant et soit avoir le temps qu'il revienne à sa consistance normale, soit le verser encore plus délicatement dans sa tasse pour avoir un café chocolaté.

Mais il y a aussi l'amande grillée saupoudrée de chocolat.... MMM je ne sais d'ailleurs pas s'il s'agit d'une amande, ou d'une cacahuète, mais non salée, mais c'est sacrément bon. Et là, avouez, vous qui n'aimez pas le café, que vous commencez à m'envier, parce que jamais je n'ai vu apporter du chocolat ou des amandes avec du thé... enfin si vous aimez le thé..

J'en connais même qui sont capables de prendre le café pour l'amande et de donner le café. J'ai la chance d'avoir ça autour de moi. Pas courant, je le reconnais. Pas systémétique non plus. Quant à donner l'amande, là, je n'en connais malheureusement pas.

Ah vous ne savez pas ce que vous perdez si vous n'aimez pas le café... Bonne tisane !