Amis caféinomaniaques, quand vous partez en vacances ou en déplacement professionnel d'ailleurs à l'étranger, y a-t-il toujours un moment (au bout d'une journée ou de jours) ou vous vous dites que les Australiens et les Chiliens ont beau faire du vin, d'autres du fromage, il n'y a vraiment que deux pays au monde dans lesquels on boit du café qui ne ressemble pas à de l'eau de vaisselle : la France et l'Italie ?

 

Si comme moi vous avez bu du café dans un train allemand, emporté vos sachets de N escafé de par le monde, si on vous a affirmé au Pérou que vous alliez déguster un expresso alors qu'il devait s'agir d'un espresso de la marque ci-dessus citée, si vous vous demandez pourquoi les Starbuck peuvent marcher en France, si par miracle vous avez des photos de breuvages de couleur indéfinissable, et ne parlons pas du goût, allez-y pour un tour du monde des cafés immondes. Mais comme je tiens à rester objective, si vous avez un bon souvenir d'une contrée autre que latine, allez-y, je suis curieuse.