ce sont les vacances, l'ère de la transhumance(ou transhumancie pour

faire plaisir à lala).

 

voici le temps de changer d'air, d'aire ou d'ère... selon, le korrigan

déteste foncièrement le changement perturbant ses

habitudes,maniaque convulsif, il préfère déplacer son chez lui au gré

de ses désirs visuels, ce "caravaning" séculaire pour mon peuple, est

tout à son image, dépaysageant mais surtout pas dépaysant.

 

quelle joie que d'ouvrir sa fenêtre sur un autre décor, de sous-bois

passer à la montagne ou encore à la mer, au gré du hérisson que nous

louons à chaque départ, celui-ci nous remet un questionnaire

approfondi sur notre état physique et sur nos états d'âme, duquel il

décide de ses errements, son choix ne nous déçoit jamais car fin

psychologue, notre compagnon ne se trompe jamais, infaillible, il

alterne les paysages de façon à nous réinstaller dans un état de

forme optimal.

 

de retour à notre village, nous serons donc regonflés à bloc, grâce à

ces escales surprises dont nous aura gratifié notre guide.

 

puissiez-vous, humains pouvoir troquer votre voiture puante et vos

"guides" touristiques surfaits contre un animal comme notre hérisson,

qui lui, vous réservera surprises et joies dont l'ineffable plaisir vous

accompagnera pendant la période intermédiaire jusqu'aux prochaines

transhumancies.

 

avec toutes les amitiés d'un tugdual vagabond