aujourd'hui, cette nuit, je bascule, assis sur mon

petit cheval de bois, je bascule de l'autre côté d'

une année, je mûris d'un an, tel un bon vin me

transcende.

comme à mon habitude c'est à deux que j'aborde ce

nouveau cycle, avec un verre de bowmore isley, je

pense à cette année passée, à ces douze mois qui

me rapproche d'autre chose, les yeux dans les

yeux, mon whisky et moi , je sais que demain les

amis seront là, mais pour moi le dernier soir d'une

année d'âge m'impose une solitude librement

consentie.

je vous souhaite donc une bonne soirée et me sers

le frère du verre que je viens de vider.

 

tugdual votre (je l'espère) ami