Dans quelques mois sortira le bouquin qui m'a tenu à cœur de proposer, il faudrait lui trouver un beau titre... j'ai pensé à votre aide car c'est dans le partage qu'est vraiment la joie alors, si vous avez quelques idées...

voici des extraits :

"Parce qu’un jour, le cœur suspend son battement, il respire et aspire. En attente du retour. En attente du battement en retour.
A l’autre bout de l’espace, comme papillon suspendu, juste au bord du soleil…
Et Jean, au bord du monde écrit.
Écrits vains que tous ces mots pour rien.

Alors, écris, quoi !

Travailler à la joie ?
Comment ?
Imaginer d’abord, en soi, ce que cela peut être. Un pétillement de tout le corps, les poings se détendent, les traits du visage laissent passer les tensions, les rides disparaissent, la bouche s’arrondit.

Silence !

Et Jean écrit. Il espère la vie. Il espère en la vie. Il rêve en l’autre, il espère en l’autre. Et pourtant il est déçu. Il attend tant. Il attend trop. Et rien n’est à attendre. Rien à exiger. Si ce n’est de soi. Si ce n’est servir et servir encore.
Et Jean écrit car il sait y faire.

Et les voilà trois, Gens, piliers d’un espoir nouveau.
Epaule contre épaule à marcher vers la cité-Jérusalem pour y faire fête de vie retrouvée. Y faire fête avec d’autres gens.
Les voilà trois, se reconnaissant à leurs blessures.
Les voilà multiples de leurs instants et uniques de la joie-vie partagée.

Seul ne pouvais rien, nous voici à marcher et rêver de construire, à rêver de joies de partages d’efforts, de réussites, de regards et de paroles qui reconnaissent que la vie est Joie.

Travailler à notre joie, se poser ensemble, avoir objectif ensemble, travailler ensemble.
Alors heureux de ce qui est, léger l’un pour ‘autre, fort l’un avec l’autre, entraînés dans l’enthousiasme… Te souviens-tu de ta peur ? Te souviens-tu de tes maux ? Te souviens-tu de ta solitude ?

Et ensemble avec ses amis. Ensemble dans ses partages à la foule.
Ensemble, ils étaient avec Jean à le lire."

Alors est venu en titre : l'aventure de la joie, pas trop,
et pourquoi pas : Parfums de Joie...

Le thème ? la joie bien sûr, l'idée qui sous-tend l'écrit ? la joie n'est que passagère sauf si elle est en partage.

A la recherche d’un titre pour cet ouvrage, votre suggestion est une aide, merci.