Ne remets pas à demain,
Mon cœur, la joie d’aujourd’hui :
Qui serait garant, demain,
De la valeur de ta vie ?
Omar Khayyām, Rubaiyat/Quatrains

Ils s’aiment d’un amour rare et précieux.

Elle l’aime, est-ce vraiment important de savoir si ça va durer ou pas ? est-ce important de savoir s’il reviendra encore l’année prochaine, sera-t-il là et non avec une autre dont il sera épris et avec qui il aura sa petite princesse capricieuse, maligne et caractérielle…
Cet inachèvement qu’il ne cessait de répéter comme pour la rassurer et lui dire qu’il tenait à elle et toutes ces autres ne sont qu’un semblant de bonheur…Un semblant de bonheur, c’est ce qu’elle vit à chaque rencontre avec lui mais cela ne la dérange plus. Elle est désormais habituée à ses passages éphémères, ses voyages et ses absences, ses silences qui deviennent de plus en plus pesants…
Les hommes aiment les femmes détachées et insouciantes, celles qui n’exigent rien ne demandent rien mais acceptent tout….Les hommes veulent prendre et ne donner que ce qu’ils veulent vous accorder, un semblant de sentiment amoureux, parsemé de promesses qu’ils ne sauront tenir !
Les hommes ont les promesses faciles et les prouesses difficiles !
Tu es loin d’imaginer ce goût amer que tu donnes à mon bonheur…Je bois du thé noir sans sucre, et crois moi si je te dis que j’y retrouve ce goût si particulier de notre bonheur. Je sais qu’en ce moment même tu es en train de repenser à cette soirée, nos baisers sous la pluie et tes mains qui parcourent mes courbent comme pour en mémoriser les formes, les mots chuchotés tout bas comme si tu avais peur de briser le silence ! Ce voile qui enveloppe nos âmes…
Ne cherche pas dans le passé à retrouver un semblant de présent et l’espoir d’un avenir. Tu le sais cette relation était déjà condamnée…Hier tu me disais « je t’aime » et peut-être qu’aujourd’hui tu as déjà oublié que ton cœur battait fort si fort que je pouvais entendre chaque battement, tu vivais et tu me faisais revivre.

L’ivresse de nos sentiments me bouleverse, rien ne pouvait remplacer ta présence même eux, ces autres qui ne savent pas que je t’attends, toi qui me reviendra un jour…

Alors, dis, quand reviendras-tu ?

http://www.youtube.com/embed/nUE80DTNxK4

JAS, extrait de mes "Histoires Inachevées", 27/12/ 2012