lien:   http://horobindo.centerblog.net      même auteur. 

Comprendre ce combat des femmes qui est aussi celui de l'espèce 

la notre:  des hommes,  des femmes ,  égaux chacun, chacune dans sa spécificité ; j'écris sur ce sujet : moi l'affranchi " de haine et de rancoeur. 

je souhaite dans la conscience humaine que disparaisse la tristesse des femmes malheureuses parce que soumises. 

mon Amour, mon Amour , je t'aimerai toujours : parfois pour la vie, parfois  l'amour , s'en va. 

s'envole et un couple " désuni " ne reste que la haine , la rancoeur , des enfants aussi qui savent que papa , maman ne s'aiment  plus, enfants otages pourquoi tant de haine , pour l'un qui aime encore ,  pour l'autre l'amour n'est plus.

il est ailleurs..pourquoi  ne pas simplement se dire : pour nos petits , allons voir ailleurs , chacun , chacune ,une espérance de vie meilleure , papa , maman sont nos parents, qui nous aimeront quand même...point de haine point de rancoeur.

contre les ghettos et l'inégalité , ce mouvement à vu le jour en 2002 ; avec une prise de conscience en 2003 : la longue marche .

aujourd'hui ce mouvement est en partie récupéré par les politiques qui voient en ces femmes des possibles tremplins d'élections futures.

à l'origine un pas grandiose dans la lutte : qui au départ à vu...quelques femmes se lever contre ce fléau de l'inégalité ,  des femmes par rapport aux hommes. 

au juste de quoi parle t'on?  parce que depuis..on a ajouté à ces revendications du toc et du baroque.

ne soyez pas " sectaire " mesdames et lisez l'article afin de comprendre ce dont je parle.

dans la nuit des temps , la raison de droit parait t'il ; voulait que la femme n'étant qu'une cote d'adam; elle n'ait  aucun droit.

conter l'histoire de dix milles ans de malheurs serait fastidieux même résumée. parler des femmes du début  du siècle dernier aussi.

puis des petits pas ont été franchis avec le droit de vote et la contraception , l'avortement etc , merci madame Veil.

ma façon d'aborder le sujet vous paraîtra curieuse : je le ferai en deux parties.

une partie dénoncera l'injustice , du sort de ces  femmes de hier et d'aujourd'hui : dans l'autre..sur la dérive et la maladresse...de rassembler tous les sujets " d'injustice " dans la lutte qui est loin ,  d'être gagnée...et fait perdre de la substance au combat " en terminer avec l'inégalité.

je terminerai en m'adressant à certaines qui salissent cette lutte et vont jusqu'à l'insupportable pour gagner un divorce , ..inventer des histoires vous savez ! " conseillée "  par des avocats véreux , mode américaine ou on envoie des hommes sans reproche ( si ce n'est de ne plus s'entendre avec son épouse ) ..en prison accusé du pire des crime.

" les droits de l'homme " vous connaissez ? quelle erreur de jugement...la conscience collective à besoin  de sens et de mots concrets...moi je dis "  droits de tous les êtres humains " .

dans notre belle France existe encore un patriarcat ou l'homme est le maître ou la femme est faite pour élever des enfants , tenir la maison; c'est tout. point  d'autres droits.

ou se maquiller , se faire belle , vouloir travailler n'est pas acceptable , dans la France profonde , des femmes ( prennent une raclée ) c'est le mot employé parce que le mari s'énerve un peu...ou la femme soumise se tait parce que...

il y a les enfants et ...la honte , parce que dans ces ménages , la femme est  dévalorisée. une moins que rien.. même les enfants le pensent bien sure ; le maître , le père à tellement dit que maman était nulle.. que maman reste à la maison alors que les autres maman travaillent.

et puis il y a la jalousie maladive..( des deux coté d'ailleurs ) ils y a les malades , qui prennent leur femme comme une chose " à eux ) une propriété ...ils n'ont pas compris que s'aimer c'était aussi se respecter , que s'aimer ce n'était possible qu'en s existant mutuellement.

que dans cette nouvelle France qui se dessine , il y a des parents , des frères qui font le bien de leur fille ou soeur en décidant du choix de l'homme ( qui la rendrait heureuse ) et si cette dernière fait des manières il y a séquestration et les sévices.

des deux cotés  ( parait t'il ) il faut suivre la tradition

 qui que vous soyez , dénoncez ces traditions , des mariages arrangés..des maris jaloux..des maris qui battent leur femme.

militez pour une égalité dans la différence parce que une femme vaut bien un homme.

un homme vaut bien une femme.

militantes des droits de la femme..défendez votre cause , c'est la votre et le chemin sera long. mais ne perdez pas de vue qu'il faut, pour éradiquer ce mal qui vient de la nuit des temps , ne pas perdre de vue que vous voulez le respect , l'égalité et quand une des vôtres claironne que les femmes veulent prendre le pouvoir , rappelez leurs que ce n'est pas votre cause , que vous demandez..simplement le respect et l'égalité.

femmes battues , humiliées , soumises , mariées de force ceci est votre cause. il est de votre droit de changer les choses.

patriarches , d'un autre temps , maris violents , vous n'existez plus : vos femmes vos soeurs ont des droits ; le droit de vous mettre dehors . parents , frères , de votre tradition , nous n' en avons que faire.

France pays des droits des humains , nous allons montrer l'exemple pour qu'en fin , les femmes naissent et vivent toutes ; ...de l'égalité ;   le chant de demain. 

 

 

 .