Je le remets au goût du jour... ce soir c'est l'Halloween, une subite envie d'émigrer me prend...
Si il est une tradition connue de tous ici, c'est bien l'Halloween. Mot dérivé de l'anglais All Hollows Evening... La veille de tous les Saints. Le premier Novembre étant la Toussaint que certains appellent toujours la fête des morts mais qui, en fait, est une commémoration de toutes les personnes décédées ayant eu une vie exemplaire selon le christianisme... En église, cette fête s'étend sur plusieurs jours, la veille, 31 octobre étant l'Halloween... le premier étant la commémoration des "saints" officiellement désignés comme tels par l'église catholique (et l'église anglicane aussi je crois) et le 2 , celle de tous nos familiers décédés qui sont au ciel.

La tradition de l'Halloween n'est pas vraiment chrétienne... il s'agit plutôt d'un syncrétisme religieŭx entre le christianisme apporté en Irlande par les missionnaires et la religion druidique présente chez le peuple autochtone. Un accommodement raisonnable (dirait-on en blague ici) à l'époque entre nouvelle foi et tradition locale... à cette période on fêtait les esprits en Irlande et le rapprochement avec les saints de l'église morts pour leur croyance a été fait très rapidement. Les couleurs de la fête des esprits étant celle de l'automne: le orange, le noir, ... Cette fête s'est par la suite bien propagée dans les îles britanniques. Wikipédia donne en détail l'historique de cette fête:
Au Liban, selon ce qu'une dame m'a déjà dit, cette fête serait liée à la légende de sainte Barbara qui se serait déguisée et enfuie de la maison familiale (païenne) pour aller se faire baptiser chez un prêtre ou chez l'évêque.

Cette fête s'est ensuite transportée sur le nouveau continent américain... aŭx États-unis, colonie anglaise et au Canada suite à la cession de la Nouvelle-France à l'Angleterre.


Avant, la fête pour laquelle on se déguisait ici était le Mardi-gras... la veille du mercredi des cendres qui marquait le début du Carême. On faisait bombance et on laissait sortir notre fou avant la période du Carême qui était perçue alors comme une période de pénitence.

L'Halloween est devenu avec le temps, une grande fête commerciale... Fête du déguisement et de la décoration macabre, de la course aŭx bonbons à laquelle les écoles participent également... Ça donne mal au coeur!
Donc, ce matin, j'ai mal à la tête encore... les enfants se lèvent et commencent à chercher leurs costumes dans la maison... Recherche nécessairement accompagnée de cris!
: "Mon costume y'é où?" "- Y'en a pas... Même place que l'an dernier."
"Les bonbons...?" - "Y'en a pas..."
"Les décorations...? - " Y'en a pas!!!"

Il est 7:30 et déjà, Y'en a déjà marre des costumes et de cette fête!!! Faut dire qu'avec mes enfants allergiques à ... beaucoup de choses, la chasse aŭx bonbons de maison en maison ne fait pas partie de nos traditions: ça risque de rendre malade la moitié de mes enfants et ça fait crier l'autre moitié par envie de faire comme tout le monde...
Nous donnons des petits jouets habituellement: ça ne cause pas de carie dentaire, ni d'allergie alimentaire, c'est plus économique... et les jeunes jouent un peu de temps avec... plus de temps que de croquer un bonbon. Enfin, on espère...
Donc, ce matin, c'était la folie furieuse du déguisement "qu'on n'a pas cherché et qu'on ne sait plus y'était où..". De quoi décourager!

Il y a environ une quinzaine d'années, une municipalité du Québec aŭx prises avec un fort taŭx de suicides ou de tentatives de suicide durant la période de l'Halloween a émis comme hypothèse que ce phénomène serait dû aŭx décorations macabres ornant les maisons. Motivant ainsi certaines personnes "fragiles" à passer à l'acte. La municipalité a ainsi banni de son territoire ce type de décorations et les taŭx de suicides (ou de tentatives) auraient diminué drastiquement. Ce qui a poussé l'émergence d'activités originales dont la Vigile de la Toussaint pour les enfants. Cette activité était pour la première fois offerte dans notre ville. Les enfants devaient s'y vêtir en leur saint patron et une présentation était faite pour les rappeler à leur mémoire.