EH BIEN J'ESTIME QU'IL EST TEMPS DE VOUS METTRE AU PARFUM.

C'EST BIEN UNE JAGUAR TYPE "E" MAIS PAS N'IMPORTE LAQUELLE IL S'AGIT DE LA LIGHTWEIGHT...

SI VOUS EN VOULEZ UNE DANS CET ETAT, VOTRE C.B. DOIT POUVOIR DECAISSER SANS ACCROC 1.000.000 D'EUROS, VOIRE PLUS !

Lorsque en 1961 la célèbre marque de Coventry sort la "E Type" elle dispose alors de la plus belle GT du moment, performante et moderne.

Mais FERRARI riposte avec le célébrissime 250 GTO qui cmour la belle anglaise au pilori.

Prestige oblige JAGUAR demande à malcom SAWYER de préoarer l'arme absolue pour terrasser le diva turinoise.

Ce sera la Lightweight.

Comme son nom l'indique le poids est d'abord abaissé à 980 kgs ! Grâce à des panneaux en aluminium. Lr moteur, lui aussi en aluminium, voit sa puissance portée à 320 et même très près de 350 ch grâce à de nouveaux calages et l'utilisation de la performante i,jection mécanique LUCAS. 13 exemplaires seulement en seront fabriqués. trois seront alignés dans des courses d'endurance dont les 12 heures de Sebring. mais la voiture ne marquera pas la compétition par un palmarès fourni. Pourtant elle avait un potentiel énorme mais la marque ne cherchera pas vraiment à l'exploiter, laissant le soin à des écuries extérieures de le faire et développer leurs versions particulires.

Ce moteur est le six cylindres en ligne dont une version tranquielle mais déjà affutée équiep la E de série et l'inoubliable berline MK II