Deux monstres sacrés dans cet extrait, Erich von Stroheim et Jules Berry !

Erich von Stroheim

, de son vrai nom Eric Oswald Stroheim, est né à Vienne (Autriche) en 1885. Ce fut un des plus grands et des plus controversés des réalisateurs de Hollywood. Il était connu dans le métier comme "l'homme que vous aimerez haïr" !

Il était plutôt morbide, obsédé par le sexe, le handicap, la mort.

Il était si maniaque dans la réalisation de ses films que tout accessoire devait être en conformité avec le scénario. Une armoire à linge devait être pleine même si elle ne devait jamais être montrée ouverte !

"Mes films coûtent chers car mes sujets ont beaucoup d'ampleur, et que je veux être le plus exhaustif possible" disait-il

Littéralement viré de Hollywood au milieu des années 30 il vient exercer en France ou il est considéré comme le meilleur cinéaste du temps, avec Chaplin.

Sa carrière d'acteur est marqué de rôles forts qu'il sait encore rendre plus inquiétant

Il écrira même des romans tout aussi génialement tordus que ses scénarios et Blaise cendras dira : "Au-delà de l'histoire, à force de démesure et de cris, d'épouvante et de sang, les personnages imposent l'inexplicable et souvent l'insoutenable présence de leur créateur"

Von Stroheim décède à Maurepas en 1957 (c'était encore en Seine et Oise

Jules Berry

, de son vrai nom Marie Louis Jules Paufichet, est né en 1883 à Poitiers (Vienne aussi mais c'est le département français) et il est mort à Paris en 1951.

Mieux connu que Stroheim il avait en commun avec lui d'être également réalisateur et de donner dans la démesure.

Jules Berry, c'est la grandiloquence, l'extravagance, le fantasque, dont Pierre Brasseur sera par la suite le digne héritier.

, de son vrai nom Eric Oswald Stroheim, est né à Vienne (Autriche) en 1885. Ce fut un des plus grands et des plus controversés des réalisateurs de Hollywood. Il était connu dans le métier comme "l'homme que vous aimerez haïr" !

Il était plutôt morbide, obsédé par le sexe, le handicap, la mort.

Deux monstres sacrés dans cet extrait, Erich von Stroheim et Jules Berry !