Cette voiture dérive de la berline 601 D. Elle est mue par un six cylindres en ligne de 2148 cc d'une puissance de 60 ch.

La vitesse de pointe n'excède pas 110 km/h dans le meilleur des cas.

La Peugeot 601 sera fabriquée de mai 1934 à juillet 1935. C'est un échec complet et la clientèle lui préférera largement la 401 D de dimensions équivalentes et aux performances à peine inférieures

 

L'Eclipse est présentée au salon d'octobre 1934. C'est un coupé cabriolet dont le mécanisme ingénieux est du au dentiste Georges PAULIN, qui à ses heures perdues dessine des automobiles. Il a comme client et ami le carrossier Marcel POURTOUT. Ce dernier trouve l'idée intéressante et en parle à Emile DARL'MAT, le célèbre et dynamique concessionnaire parisien de PEUGEOT.

Le constructeur de Sochaux autorise  l'étude d'un modèle et des prototypes sont construits sur base 301.

Le principe est celui d'un toit en dur s'escamotant dans le coffre grâce à un moteur électrique.

Vous pouvez en voir le fonctionnement ci-dessous. Et PEUGEOT lui même le ressortira comme une nouveauté absolu dans les années 90 ..! ??

 

Il y aura donc des PEUGEOT 401 Eclipse et quelques rares 402 (le mécanisme devient alors manuel).

L'auto de PAGNOL

Evidemment c'est une POURTOUT mais avec une carrosserie spéciale. La mode est à l'aérodynamisme et l'auteur préféré des Marseillais est passionné d'automobile..

Ce modèle unique participa à de nombreux concours d'élégance et fit partie de la distribution du SCHPOUNTZ.

Ce modèle très spécial  a une carrosserie de type ponton, alors rarrissime en Europe mais qui fait son apparition aux Etats Unis.

La calandre préfigure celle des futures PEUGEOT de série.

Il est curieux de constater que la question a été souvent posé au sujet de la voiture, à propos du film... "Mais de quelle marque peut-elle bien être.. ? " Incroyable mais ce fût longtemps "l'énigme"

EH BIEN C'EST UNE PEUGEOT... C'EST ECRIT DESSUS !!!!

Rappelons que Georges PAULIN fût également un martyr de la Résistance et qu'il fût fusillé par les nazis peu de temps avant la Libération...

CREDIT PHOTO :

René BELLU

Extraites de AUTOMOBILIA hors série n° 9 - Edition HISTOIRE & COLLECTIONS