Pour ceux qui connaissent Grenoble le Néron (appelé Casque du Néron par les Chartousins) est cette montagne qui chute à pic sur la nationale 85, côté Chartreuse, donc sur votre gauche en venant de Lyon. Elle n'est pas une "montagne à vaches", loin de là ! C'est même probablement un des sites de moyenne montagne les plus dangereux de France son ascencion demande beaucoup de maîtrise et certaines parties ne sont accessibles qu'à des grimpeurs très chevronnés. Pourtant, offrant une vue imprenable sur les trois vallées, le Néron a toujours attiré les amateurs de sensations fortes et hélas les imprudents.. Le Néron vu de chez moi.

 

Depuis l'incendie (du à la foudre) qui l'a ravagé en août 2003 toute randonnée dans et aux abords de ce massif est sévèrement règlementée ou interdite.

Comme ça vous avez une meilleure idée de mon environnement (pour ceux qui ne connaissent pas Saint-Egrève et le quartier de La Monta).

 

Les photos en noir et blanc sont extraites de l'excellent ouvrage de Thierry MARGUERITAT que je conseille d'acquèrir à tous ceux qui s'intéressent à notre Dauphiné.

Y sont également relatés les événements tragiques qui ont émaillés l'histoire de cette montagne.

La plus émouvante étant celle d'Ullrich. Cet étudiant allemand avait atteint le sommet par le difficile mais pratiquable (de moins en moins) chemin en Z.

Voulant redescendre il se heurte à maintes difficultés dans un couloir entre replombs et barres qui semblent pourtant faisable pour un alpiniste expérimenté comme lui. Il envisage ainsi de rattraper le chemin des Charbonniers puis de redescendre sur le cône de déjection au moyen de cables laissés à demeure.. Hélas il est beaucoup trop au nord et le chemin qu'utilisait les bûcherons n'a jamais été tracé jusque la.

Ullrich s'entête, il est tout près du village de La Monta et il entend les enfants jouer... Mais il arrive sur une barre infranchissable... Il ne peut que se tenir aggripé aux parois. il lui faut remonter pour retrouver une assise pour se reposer. mais il est trop fatigué, c'est surhumain ! Il fint par lacher prise et sécrase en se voyant mourir.

Depuis ce couloir, bien visible depuis chez moi, porte son nom.

Les sauveteurs du GRIMP 38 s'entrainent sur cette montagne. je les ai vu refaire le trajet Ullrich de nuit, mais cette fois rejoindre par un passage en surplomb terrifiant le chemin des Charbonniers.

Ils le font pour pouvoir être prêts à i,tervenir dans toute situation, à tout moment.

Respectez les en évitant de les mettre aussi en danger par des imprudences stupides.

Sur la photo ou j'indique mon domicile vous pouvez voir le couloir Ullrich, le plus à gauche sous le point le plus haut, la végétation cache la difficulté et vous voyez qu'il mène droit à des barres de plusieurs centaines de mètres. Ullrich aurait du obliquer à gauche quelques dizaines de mètres après le sommet pour rejoindre le chemin pratquable, mais le sentier en surplomb n'est hélas pas facilement décelable et la fatigue aidant...

Avant le feu de 2003 le Néron était un repaire pour sangliers et chamois.