lointains horizons
pleine descente
vie lugubre
soleil d'été
efface les ridules
me noie dans l'étang
bercée d'illusions
Apprivoise ta main
me plante une écharde
sur la droite du coeur
Cours au loin
les sillons se languissent
Ta vue se fige
Au gé du vent
Me tambourine
Le refrain d'amour
Que chante ton coeur

Gaëtane L 30.07.2013