Un certain soir alors qu'il était éméché
Un bon ami coiffeur s'est mis à raconter,
Une incroyable histoire, par les cheveux, tirée.
En quelques mots choisis, je veux vous la conter

Un cheveu était planté contre un viel épi
Cette position inconfortable l'avait meurtrie
Il rencontra, un soir, une boucle parfumée
Une meiche blonde, légère et ondulée

Un misérable peigne divisa les cheveux.
Une raie sépara les amoureux.
La belle fut tout sourire pour un accrohe-coeur
Le petit cheveux ne lui en tient pas rigueur

Cependant , entre eux, il y eu de la friction
Mais quand il voulu lui passer un savon
C'est lui qui fut rincé, c'est une histoire trop bète.
De chagrin, notre cheveux en perdit la tête.
Quand un cheveux perd la tête, ceci est fatal,
Comme ce pauvre phanère qui n'avait plus le moral,
il voulu en finir. Ainsi on le retrouva
Au petit matin, dans un bol de chocolat