Depuis quelques heures, les choses ont changé, La neige tourbillonnante, recouvrante enervante et refroidissante à en faire rougir les belles nord-canadiennes recouvre de quarante centimètres les rues et les trottoirs de notre bonne ville stefanoise. Les Lionnaises, nos voisines, plus protégées par le" mont Pilat" subissent moins les rigueurs de ces premiers frimas. Les automobiles, abituees à plus d'égard, refusent énergiquement de démarrer au grand plaisir des garagistes. Les corbeaux voient la vie en noir,et les pies habillées en smoking du dimanche ont du mal à retrouver le nid familier.
C'est presque l'hiver.