Je vous présente à mon tour, parmi les traditions ethno-symboliques, une qui était de rigueur aux XVII et XVIII siècles et qui, de nos jours à laissé trace à une expression populaire.
Le port d’une coiffe pour les jeunes filles pubères annonçait leur rentrée dans la féminité. La convenance veut que les filles à marier cachent leurs cheveux, symbole de la sexualité. On dira alors de la « libertine » qu’elle jette son bonnet par-dessus les moulins.
De nos jours cette expression plus ou moins utilisée signifie se moquer des convenances et ne tenir aucun compte de l'opinion public