Et Oui, une certaine Morue m'a fait me rappeler que je suis souvent d'humeur poète et que je fais souvent dans la f(in)esse...

Et comme j'ai titré ma page "En mode Anna To Me" voici donc un cours d'Anatomie avec les Saïan Supa Crew et leur titre Angela...

Angela, Anna...peut importe la tigresse pourvu qu'elle n'ait pas trop de la bouteille


La poésie en finesse vous disais-je ça me connait!



Afin que vous puissiez prendre entière possession du sens...comment dire...PROFOND de cette chanson, voici les paroles avec traduction

Sir Samuel :
ou pé pa sav', ki gen mwen aimé
lé ou ka di mwen ou excité
ké en mwen ka pèd cadence lé ou ka allongé
cow aw en lé mwen, jiska demain
mwen vlé senti po aw satin
nou cétain nou ké lass' démain matin
Leeroy Kesiah :
illico j'mets le turbo, j'adore quand tu m'dis :
"Leeroy, c'est toi l'plus beau, c'est celui qu'j'préfère,
celui qui m' fait grimper au rideau, à n'importe quelle heure et
dans n'importe quel studio, tout le monde sait qu'tu connais
tout les ses-po, donc on t'aime trop
on sait tous qu'avec toi, on passera des moments très chauds"
à chaque fois qu'tu t'sens seule n'hésite pas compose mon numéro
toi-même tu sais qu'une fois d'plus, ce sera très chaud.

{Refrain:}
Angela mwen ké fend' tchou aw
pendan papaw pa la, Angela

Vicelow :
trop "chichi", trop "hein hein"
Angela me "tchip", à peur du "hin hin"
contraint je suis une contrainte, c'est par contrat morale
qu'elle se retrouve contre un noir à lunettes "Vicelow"
homme de zouk, homme de soukous, malhonnête ce coup-ci,
si j'ai pas elle, j'ai sa cousine, elle est coup-çi, coup-ça,
elle a grossit mais j'mettrai un coup à ça !

{au Refrain}

Traduction :
Samuel:
Tu ne peux pas savoir comment je t'aime
Quand tu me dis que tu es excitée
Mon cœur perd la cadence quand tu es allongée
Ton corps sera à moi jusqu'à demain matin
Je veux sentir ta peau de satin
Nous sommes certains d'être fatigués demain matin

{Refrain:}
Angela, je vais te trouer le cul
Pendant que ton papa ne sera pas là, Angela.




Amis Pouètes, bien le Bonsoir!

C'était un communiqué de la Psykaï