Je rêvais d'aller au parc animalier de Rhodes et de voir des loutres au centre de Hunawihr... Pour cela j'avais envie de combiner les deux visites avec une nuit d'hôtel dans les Vosges ou en Alsace... Jean-Luc, mon mari, lui, rêvait de beaux vols en parapente et il connait un bon site vosgien : le Markstein. La météo était annoncée belle pour le vendredi et le samedi... Nous allions pouvoir terminer nos vacances en beauté. Le 1er ou 2ème jour selon les conditions de vent, je le mènerai à son site, je visiterai le centre d'Hünawihr et j'irai le reprendre au terrain d'atterrissage juste après.

Hélas, jeudi soir les prévisions météo annoncent une petite perturbation : vents forts le vendredi et vents mal orientés pour le samedi... le parapente restera à la maison. Je propose de partir seule. Jean-Luc tient à m'accompagner et j'en suis à la fois très touchée et bien contente.

Feuille de route prête, GPS dans la boite à gants, matériel photo avec batteries chargées, cartes vides, valise... tout y est, nous partons... Voies rapides gratuites une très grande partie du chemin, nous progressons rapidement. Le parc de Ste Croix est dans une zone du parc naturel de Lorraine superbe avec son paysage vallonné, ses étangs... Nous arrivons par temps très gris et venteux... Nous craignons une ondée... grrrr....

L'entrée n'est pas donnée 16 € par adulte. Il est midi, nous mangeons au restaurant et ce n'est vraiment pas fameux... Oups ! Dans quelle galère l'ai-je embarqué ?

Nous entrons dans le parc et là... c'est fabuleux, des cerfs tout proches, des 10, des 12, des 14, des 16 cors et même des 18 cors...

Un beau 10 cors Un 18 cors splendide

Ils viennent de perdre leurs velours. Certains en ont encore quelques fibres sur leurs bois.

Ses velours ont disparu depuis peu, bientôt le brâme

La saison du brame approche donc. Dans cet espace immense, nommée place du brame, ils sont nombreux, en compagnie de daims, de mouflons, de cigognes, d'oies, d'étourneaux...

Daim Quelques uns des cerfs et daims de la place du brame

Je n'ai pas pensé à sortir mon grand angle pour prendre ce vaste espace. Il était pourtant dans mon sac à dos. Je le regrette désormais.

(suite demain)