2 évènements en 3 jours m'ont glacés le sang...et je me dis que vraiment, la vie ne tient qu'à un fil et tout peut basculer sans que l'on s'en rende bien compte...

Dimanche soir, alors qu'euphoriques en rentrant en voiture d'une magnifique journée à la plage, l'accés à quelques encablures de notre résidence était bouclé par les pompiers, la police et autres intervenants de secours. Sur le coup, grognements...il aura fallu faire le tour de la colline pour accéder à chez nous par l'autre côté de la montagne... J'appris finalement par la presse lundi matin, qu'un ado de 16 ans en scooter s'était fait renversé par un homme en 4x4 sortant de chez lui, à moitié ivre et tua le jeune sur le coup...

Je ne peux m'empêcher de penser à ses parents, sa famille, ses amis, ses copains de bahut...bbbrrrr j'en ai le froid dans le dos...perdre un enfant, dans la fleur de l'âge ou plus vieux, ne devrait jamais arriver... et encore moins lorsque c'est un chauffard qui a provoqué sa mort : j'espère que ce dernier ne dormira plus jamais sur ses 2 oreilles...

Quand les gens comprendront donc t-ils que boire ou conduire il faut choisir??? ou encore que la vitesse tue???

Ggggrrrr je ne comprend pas cette violence gratuite et incessante...

Et alors, pour finir, hier soir, alors que je venais de récupérer ma puce chez sa nounou (qui habite au 6è, détail important), j'appelait l'ascenseur pour repartir, nous discutions en l'attendant, et d'un coup : panne d'électricité! sauf qu'une maman et son jeune enfant étaient dans l'ascenceur, arrêté en pleine course entre 2 étages : leurs cris m'ont glacé le sang, ils n'arrêtaient pas d'hurler et j'ai l'impression de les entendre encore...

Moments de panique, nous tentons de les rassurer, ils n'y voient rien, nous non plus, de longues minutes s'écoulent, le gardien de l'immeuble est comme par hasard parti en vacances...après de longues minutes (qu'est-ce qu'on est bête dans ces moments où on est censé réagir et VITE..),  me vient à l'esprit d'appeler les pompiers alors que je tente de calmer leur cris en les rassurant (rien n'y faisait) et voilà que finalement l'électricité reveint!

Plus de peur que de mal...la panne aura duré une dizaine de minutes, qui nous ont paru une éternité!!

Juste une énorme frayeur...mais les cris de cette femme et de son enfant m'ont marqués pour quelques jours je pense....

Désolée de plomber l'ambiance festive des vacances....mais bon ça fait un peu beaucoup en peu de temps non vous trouvez pas..??