Nous sommes au mouillage et comme souvent ces jours derniers, nous les entendons souffler là, tout près.

Ils viennent le matin ou l’après- midi, lorsque la mer est calme. Ils naviguent à travers les bateaux, vont et viennent , passent tout proche de nous et nous regardent depuis quelques centimètres sous la surface.

Ce sont des dauphins , Tursiops truncatus, les grands , gris , tout aussi joueurs que leurs congénères d’autre espèce (stenelle, …)

Cela fait deux jours que je les observe de la plateforme arrière du bateau sans oser me mettre à l’eau … trop froide, je crains … visibilité par trop décevante, je ne verrai rien…

 

Ce matin, je n’y tiens plus , je veux au moins avoir essayé… j’enfile mon maillot sans trop réfléchir, c’est tout juste si j’attrape mes palmes, histoire de gagner du temps et je me jette à l’eau …

C’est vrai qu’elle est encore froide … et la visibilité , nulle !

Tant pis , je palme sans trop de bruit vers le groupe, tente de les rattraper… Et je fais quelques apnées. Je ne vois rien , du tout … et puis, après 3, 4 apnées… j’en vois 1 , puis 2 qui s’approchent, observent , comme moi ! Ils tournent et virent , je tente de faire de même mais sans ceinture de plomb, je remonte comme un bouchon en surface !

 

J’insiste et partage une bonne dizaine d’apnées avec ces mammifères aussi curieux que moi et bien joueurs. Ils sont ensuite un demi-douzaine à plonger, tourner, remonter, souffler redescendre à nouveau autour de moi. C’est incroyable de les voir, là tous, tourner dans les 3 dimensions ! Je multiplie les apnées avec un très joli spectacle de pirouettes et passages dans tous les sens ! C'est inimaginable de les voir si près... Ils sont tout aussi curieux que moi et s'approchent pour me distinguer ...

Lorsque je décide de revenir un peu vers le bateau, je réalise que la marée descend et que je suis en train de quitter la baie… dans le flot !

Je palme un peu et vois bien que le courant commence à prendre de la force. Je décide de quitter mes compagnons de jeu pour de bon et nage en direction du bateau .

Ils partent en sens inverse …et , quelques instants plus tard, 2 individus sont revenus me saluer !

Puis c’est au tour des autres et très vite, ce sont 6, 8 qui me suivent , passent sous moi et nagent dans la direction du bateau … avec moi ?! Je crie de plaisir dans le masque, c’est un régal de voir tout ce petit monde se joindre à moi un instant ! Je garde mon souffle et ma concentration parce que la marée a pris de la vigueur et il me faut vraiment palmer fort pour avancer un tout petit peu. Puis tout le monde s’éloigne …

et les 2 plus audacieux sont de retour ! et nagent un bon moment avec moi avant de disparaître pour de bon. Je repasse les images devant mes yeux, souris dans mon masque, je viens d'assister AU spectacle du mois, de l'année ... de ma vie ?!

Le palmage au retour vers le bateau s’avère plus que sportif et je me demande à plusieurs reprises si je ne vais pas demander de l’aide . Finalement en faisant halte en route sur les bateaux disséminés dans le mouillage,  et nageant un brin en biais, je donne tout ce que j’ai et rejoins la plateforme arrière , bien essoufflée !

La leçon est assimilée : pas de sortie euphorique sans évaluation de l’état de la mer , même si c’est pour aller nager avec 8 dauphins !… Rien ne se gagne sans effort en mer …

Je passe la fin de matinée et toute l'après-midi assise dans le cokpit ... l'air vague, les yeux dans l'eau .... avec ... 8 dauphins nageant dessus, dessous, sur les côtés... avec moi ? ...

et dire que c'était "en VRAI"... comme c'est beau la vie aujourd'hui ...

 

 Je les ai vus comme çà ...dans le blanc des yeux !