Pas une demi-heure ne se passe sans que quelque chose ne bouge… sur ou sous l’eau. La vie est partout. Oiseaux, dauphins, tortues, raies, baleines, rorquals, poissons qui mordent à la traîne… c’est un festival !
Nous pêchons chaque jour parfois gros, parfois très gros . Nous admirons l’abondance de cette vie sauvage. Les oiseaux virevoltent, plongent et pêchent , s’abreuvent et s’alimentent dans cette grande soupe océane. Les tortues sont en nombre incalculable, éparpillées à la surface, attendant le jour propice à la reproduction, sur les plages avoisinantes ? Les raies « mobila » se déparasitent en sautant au dessus de l’horizon en double, triple vrille avant de plonger. Leurs « ailes » blanches brillent au soleil et attirent l’œil a petit matin .Les dauphins s’assemblent, bondissent hors de l’eau , claquent la surface de leur queue et viennent surfer à l’étrave ! La nuit, la fluorescence des particules sous la surface trahit leur sillage. Les baleines croisent, sur leur route vers leurs lieux mythiques de reproduction.
Nous traversons ce zoo surpeuplé comme des enfants au cirque : les yeux grands ouverts, n’en perdant pas une miette !
 
 
Journal de bord du 10 décembre :
Le vent est tombé depuis bien longtemps ... pas de mal au coeur, c'est le bon côté pour l'équipière... ainsi qu'une bonne stabilité dans la cambuse, çà permet de concocter petits plats , gâteau, flan aux oeufs .. c'est le bon côté pour le capitaine.
Notre position : 14 02 400 Nord, 92 46 800 Ouest.
C'est un point à garder en mémoire ... sur le passage des baleines qui descendent plus sud ... Une première est venue respirer en surface ce matin à 30 mètres du bateau,juste derrière nous . Un instant suspendu dans le temps, plus de son, que de l'image ... Puis cela a été le festival, des souffles au loin, puis plus près : nous avons vu pas moins d'une bonne dizaine de ces colosses, dont 4 à 20 , 30 mètres du bateau... séquence émotion, çà augure bon pour la suite.
Nous avons été salués par des dauphins à l'étrave,sur une mer d'huile . Des tortues venues respirer en surface n'ont pas manqué de nous décocher un petit coup d'oeil avant de s'évanouir sous les flots.
Les oiseaux visitent ce perchoir inattendu en pleine mer, le matin à l'aube. Les levers de soleil sont un superbe spectacle chaque jour sur un horizon dénudé, mauve, un ciel qui s'embrase en quelques minutes. Le disque de feu reproduit chaque matin son numéro, toujours plus brillant, toujours plus chaud.
La nature nous offre ce qu'elle a de plus beau. Nous sommes humbles, discrets, heureux comme des enfants les yeux écarquillés, au cirque ...
Nous grignotons doucement les miles, les chevaux de feu sont en action, dommage, la navigation au son du vent a aussi son charme mais nous prenons ce qui nous est offert.