C'est tout de même mieux quand c'est fini... l'exposition aux intempéries, non ?

Alors pour nous, c'est le Ouf final ; après l'éperonnage du bateau (façon yacht de pêche, cf l'article ) un accord à l'amiable a finalement abouti , aujourd'hui . Nous sommes dédommagés et pouvons entamer les réparations. Nous pouvons ainsi envisager le départ qui suivra. Nous comptions rester à LaPaz une semaine ou deux tout au plus , pas 3, 4 comme celà s'est passé ...

Nous devons resouder quelques pièces et rendre le pont acceptable pour la navigation : tendre les lignes de vie sur des chandeliers qui supportent la tension (retenir un corps humain qui se prendrait l'envie de basculer par dessus bord à la gîte ...) classique des cables idoines.

Comme d'hab, j'accuse le coup ... après coup ... un ptit coup de mou une fois le grain  passé... Toutefois çà ne va pas durer , le beau temps est proche : la visualisation des baleines qui croisent dans la baie de l'autre côté de la péninsule , que nous nous promettons de visiter dès notre barda "remis sur pont" fait souffler un léger vent chaud sur mon petit coeur ... !