Je m'étonnerais toujours de la traîtrise, moi le premier j'ai revêtu les habits de Brutus. Mais finalement je ne terminerais pas comme lui et eux comment vont-ils faire ? Se renier en permanence, une dague dans chaque main, prêt à bondir dans un couloir dès qu'un signal anonyme est donné.
Ces hommes sont insatisfaits. Pourquoi ils ne cherchent pas simplement à satisfaire uniquement un seul et unique de leur besoin ? Je reste couac devant ce spectacle. Les habits du dit Brutus sont trop grands pour moi et heureusement pour moi, qui aurait pu penser qu'au final la plèbe et les patriciens me portent aux nues. Tant mieux cela ne peux ne pas durer. Un coup de lame peut très vite arriver et je connais déjà les auteurs sans le savoir .

Pourquoi ils hésitent tous : femmes et hommes? L'affirmation est un mythe ?! Mes valeureux co-légionnaires de bureau qui avec leur cravate et leur air faussement concentré portent l'espoir du XXI siècle, enfin c'est ce qu'ils croient. Et non patatras ce sont des hommes aussi simple que la chronique romaine ou grec a pu nous faire parvenir. Je n'y crois pas, l'histoire n'est pas une boucle, dites-le-moi.

Si la bêtise ordinaire est grande, la générosité en est son pendant, comment un homme peut prendre une décision dans un sens lorsque tous les feux lui indiquent le contraire, là encore un miracle de la technologie moderne.

Bien heureux Paul, expression comme une autre. Ne pas se soucier et avancer tel devient la maxime dominante, restreindre son champ de vision, se cacher, s'isoler putain est ce le seul moyen ? Je boucle.
Je m'appauvrie, mon âme s'évapore, j'en suis sûr.
 
Entre ceux qui ne savent pas, ceux qui ne veulent jamais rien (les plus dangereux), ceux qui ont renoncé et ceux qui tombent, le chemin est étroit. Tomber je l'ai déjà fait, je suis revenu sur le pont, renoncer cela sera un suicide pas prévu au programme; savoir ce que je veux : oui. Pétris de doutes je le revendique. Alors à tous les bons playmobiles que je côtoie; dites le. Impossible le risque est trop grand.

Hommage et gloire à ceux qui revendiquent, au moins ils seront satisfaits.