A l’occasion de la Journée mondiale d’action contre les bombes à sous-minutions (BASM) ce samedi, Handicap International appelle à signer sa pétition pour leur interdiction. Un colloque était d’ailleurs organisé hier jeudi à l’Assemblée nationale, où les responsables de l’association ont remis aux politiques présents le livre « Arrêtons le massacre, la République ne veut plus des BASM ! »

Dans au moins 29 pays comme le Kosovo, l’Irak ou le Liban, 98% des victimes connues des BASM sont des civils. Des hommes, des femmes, des enfants tués ou mutilés… Les sous-minutions non-explosées, encore présentes dans les rues et décombres mais aussi dans les champs, seraient au nombre de 440 millions ! Pour signer la pétition : www.sousmunitions.fr.

Source : Handicap International, avril 2008